Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 mars 2012 3 28 /03 /mars /2012 13:38

Cela fait un mois que nous travaillons sur ce dessin. Il est fini, avec nos six signatures. Le concoure commence dans 10 minutes. Je tiens la pochette, les mains moites et tremblantes. Je suis toujours comme ça avant un concoure ou une épreuve. Le jury n’a pas l’air sympa, il me fait penser à Ako-sensei. Quand je pense à ce nom, je vois cette prof impressionnante, peau de vache qui ne sourit jamais, et j’ai des frissons dans le dos quand j’entends sa voix grave de fumeuse. Les premiers passent devant les jurés attentifs, racontant l’histoire et décrivant l’image. Ils représentent l’école allemande. C’est une scène de guerre et de paix racontant la première guerre mondiale. Il est réussit, avec ces cadavres, ce sang, la colombe tenant un drapeau blanc dans le bec et le drapeau allemand planté au milieu, trônant sur ces décombres. Les cinq jurés, font merci de la tête sans sourire, et leur font signe de partir.

 

Le second groupe est italien. Les jumeaux les connaissent et les détestent. Ils ont fait une île paradisiaque, avec des cocotiers, la mer turquoise, le sable fin … Très joli. Mais quelque chose me dérange dans ce dessin. Je sais ! La mer n’a pas de vagues ; elle est plate, morte. Le juré situé au milieu fait la grimace. C’est une femme assez jeune, environ 35 ans, qui porte un tailleur haute couture beige et des perles. Ses cheveux blonds sont attachés en un chignon haut. Ils remercient les italiens et appellent les suivants.

 

Cette fois-ci c’est la France. En voyant les personnes, je manque de tomber de ma chaise. Il s’agit de mes anciennes rivales : Léa, Océane, Malaurie, Laure Hélène, Eléa et Camille R, qui n’est pas du tout ma meilleure amie, au contraire. Je parie qu’elles ont fait un dessin sur la mode. Bingo, il y a plusieurs vêtements, bijoux magasins de luxe, maquillage, parfum et accessoires. Tout est rose, violet, blanc, c’est pas mal, mais pour une affiche de magasin, pas pour un concoure aussi important. Le jury reste indifférent, et leur demande de disposer.

 

C’est notre tour. Nous nous sommes répartit le texte, et je dois commencer. Je tremble de peur, je ne connais plus mon texte. Je regarde mes amis, qui tiennent le dessin et me font signe de commencer. Je regarde le jury droit dans les yeux, en pensant au travail que nous avons fourni, puis commence. Mon texte m’est revenu et je parle naturellement, présentant le dessin faisant des gestes, jusqu’au tour de Yuna. Elle continue la présentation puis laisse la place aux autres qui eux aussi ont l’air très à l’aise. Une fois que nous avons terminé, nous nous mettons face au jury, tenant notre dessin devant nous et attendant le verdict. La jeune femme a un petit sourire, les autres ne disent rien. Ils nous remercient et nous font sortir de la pièce. Une fois dehors, nous nous asseyons dans une pièce assez grande, sombre dans laquelle se trouvent des chaises alignées. Il y a une porte vitrée qui mène sur un petit balcon. Je me lève, puis sors. L’air est frais et me fait du bien. La vue est superbe, je vois une grande partie de Tokyo, avec ses immeubles, ses parcs, ses cerisiers et ses habitants qui se promènent, qui prennent leur temps en ce beau samedi après-midi. Je me croyais seule, mais une silhouette se trouve à côté de moi, regardant la ville. Mais qui est cette personne ? Vous l’avez deviné ? Eh oui, Antonio, ce garçon aussi beau qu’adorable. Il me regarde avec ses yeux vert émeraude et me sourit. Je lui sourit aussi, puis regarde le cerisier qui se situe à 100 mètres du collège. Je sens sa main se poser délicatement sur la mienne et la serrer. Elle est brulante, et douce. J’hésite à la serrer à mon tour. Au bout de quelques secondes, je la serre aussi, le regardant dans les yeux avant de perdre mon regard dans le ciel. Ca me donne envie de dessiner, mais pas question de lâcher la main du garçon dont je rêve toutes les nuits. Je vais plutôt profiter de ce moment au maximum. Nous ne disons rien, regardant la ville. Je décide tout de même de briser le silence :

«  Tu es confiant ?

Eh bien un juré a souri, et je trouve notre dessin pas mal, alors je suis plutôt confiant. Et toi ?

Je ne sais pas trop. C’est pas mon premier concoure, mais ce jury a l’air particulièrement dur. En plus, les autres dessins sont beaux ;

Oui, mais il n’y a qu’un ou deux styles à chaque fois. Nous on en a six différents ; c’est un bon point tu ne trouves pas ?

Si, vu comme ça, c’est vrai que nous avons un avantage par rapport aux autres. »

 

Il hoche la tête en souriant, puis nous rentrons pour le verdict. Nous sommes tous dans cette immense pièce en face du jury, nos dessins bien visibles. L’organisateur s’approche, une enveloppe à la main, je me crois presque dans un jeu télévisé.

 

« Alors d’abord, il faut dire la vérité, tous vos dessins sont excellents, mais un seul a été retenu. Il s’agit du dessin qui représente le Japon ! »

 

J’ai du mal à y croire sur le coup. Tous nos efforts on été récompensés ! Le jury s’approche, nous remet des médailles sur lesquelles sont représentés un pinceau et un carnet et le nom de l’établissement où s’est déroulé le concoure. Le soir, dans la voiture, je regarde la médaille dans ma main et la photo de nous six tenant notre dessin. C’était une super journée, j’ai passé un super moment avec mes amis. Demain c’est dimanche, et j’ai pleins de trucs à faire !

 

/) /)

(n.n) <3

(")_(")

 

Fin chapitre 04  

Partager cet article

Repost 0
Published by Aisu Yumi - dans histoire
commenter cet article

commentaires

Présentation Yumi

  • : Asie toute en musique par Aisu Yumi
  • Asie toute en musique par Aisu Yumi
  • : Musique traditionnelle, k-pop, japonaise, chinoise, autres, groupe, chanteurs, chanteuses, nouveautés, petites biographie, dramas... Coutumes, photos, paysages... Il y aura de tout !
  • Contact

Profil

  • Aisu Yumi
  • Ohayo!
Je me nomme Aisu Yumi et depuis quelques temps je m'intéresse beaucoup à l'Asie, surtout Chine Japon et Corée du Sud. La musique aussi bien moderne que traditionnelle, les paysages, coutumes et arts me fascinent.
  • Ohayo! Je me nomme Aisu Yumi et depuis quelques temps je m'intéresse beaucoup à l'Asie, surtout Chine Japon et Corée du Sud. La musique aussi bien moderne que traditionnelle, les paysages, coutumes et arts me fascinent.

Texte Libre

Recherche

Catégories

Liens